folder Filed in Featured, Print, Vidéo
Alan Wake, musique d’ambiance, lumière tamisée …
Sylvain comment 0 Comments

En plein E3, qui s’étonne de voir des campagnes marketing pour des grands noms du jeux vidéo ? Lol pas vous.

Voyez par vous même le déploiement de l’entertainement outre-atlantique, dans ce mini-compte rendu PLUTÔT ALLÉCHANT, chez MonsieurLâm.

Parmi ces différentes opérations, une en particulier a retenu mon attention, par son jeu d’ombre et de lumière. MIND FUCK pour ceux qui connaissent le principe du jeu, je parle bien entendu d’Alan Wake. Alan Wake est un gentil écrivain de polar en manque d’inspiration qui se retrouve plongé dans un thriller psychologique ou la lumière joue un rôle extrêmement important. En effet, le joueur, armé souvent de sa simple lampe torche, doit résoudre une enquête QUI FAIT PEUR, avec du fantastique dedans, et un ennemi invisible qui se déplace dans le noir.

Le trailer (E3 2009) (oui, le début, on dirait Shining) :

Il y a un mois déjà, sortait un mini-site proposant des épisodes d’animation au suspense insoutenable (une prequel au jeu en fait). Et avec des jeux de mot dans les titres. TRANSMEDIA, BRO. (mais aussi SILVERLIGHT, BRO).

Aujourd’hui, c’est tout une série de print et d’affichage d’ambiance qui déboule, avec à chaque fois ce rapport à la lumière, qui s’exprime suivant l’équation suivante : NUIT=MORT. Brrrrrr (ceci n’est pas un vuvuzela).

Comme vous êtes sages, on commence par le print :

Cette ampoule n’est pas basse consommation.

Le bad buzz Poweo/Chabal

A chaque fois que je vois un pendu, je pense à mon premier, dans Manon des Sources 🙁

Ici les abris bus :

Co-brandé Maglite …

Toujours bien cohérent dans l’opé, de belles perfs d’ambient – on a déjà vu plus créatif  – mais qui ont les méritent d’être dans le ton, et de jouer avec la lumière :

Coup de chapeau pour celle-là, encore plus classe si l’aiguille du cadran solaire était présente sur le bâtiment avant la mise en place de l’affichage.

On retrouve donc notre ampoule qui n’est pas basse consommation.

Plutôt du réussi donc, dans l’ensemble, même si peu innovant. On saluera quand même l’agence d’avoir mis l’accent sur la principale caractéristique du jeu, et d’avoir su s’en affranchir pour jouer avec.

A noter que EXACTEMENT la même campagne est envisageable pour True Blood en changeant un membre de l’équation, ce qui donne : NUIT=SEXE. Et en rajoutant un peu de rouge aussi.

SAUCE : http://www.ibelieveinadv.com/

abri bus alan wake ambient cercueil coffin e3 hanger interupteur jeux video light lumiere pendu print publicité switch trailer transit vuvuzela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire