folder Filed in Featured, Je t'apprends trop de truc, Réseaux sociaux
[Pense-bête] Liste d'extensions Chrome
Sylvain comment 3 Comments

Je n’ai listé que les extensions, pas les applications (qui sont le plus souvent des raccourcis en réalité) mais je ne peux que recommander Hotot, qui remplace au pied levé le regretté Tweetdeck,  une vraie merde depuis la dernière mise à jour.

Basics

Les basics sont les extensions qui tournent de façon totalement transparentes, si bien qu’on pourrait croire une fois installées qu’elles ont toujours fait partie de Chrome. Si Outlook ne se lance pas lorsque vous cliquez sur une adresse mail, c’est sûrement que vous avez installé Send using Gmail™ (no button), qui fait de gmail votre application par défaut. De la même façon, Chrome n’affiche pas de bouton RSS dans la barre d’adresse, réparez cette faute ergonomique en installant RSS Subscription Extension (by Google).

Tab management

Dossier a beau être une des extensions la plus moche du store, elle est extrêmement pratique si comme moi vous vous retrouvez avec 67 onglets ouverts sur 4 ou 5 thèmes de recherche différents. Elle permet de regrouper tous les onglets ouverts dans un seul, sous forme de liste, que l’on peut redistribuer à tout moment. Pour être totalement efficace dans la productivité, elle doit être associée avec Tab Split.

Tab split permet de placer tous les onglets à droite de l’onglet actif dans une nouvelle fenêtre.

FreshStart permet de sauvegarder une session d’onglet – rien d’exceptionnel – mais surtout de la synchroniser  avec  vos différentes machines et ça c’est tout de même plutôt utile.

Stalking

Le stalking est votre activité principale, il est donc normal d’avoir des raccourcis pratiques pour automatiser certaines tâches. Tinyeye et Google Search by Images possèdent tous deux leurs extensions, qui permettent d’un simple clic droit d’accéder à la recherche inversée.

Qwac est une extension méconnue mais qui vous sera d’une utilité irremplaçable pour peu que vous soyez au fait des arcanes du seo et de google. Elle permet en effet d’un simple alt+q, de switcher vos résultats de recherches entre Google US et Google FR. Pour qu’elle puisse fonctionner, il faut néanmoins désactiver la connexion SSL de Google Search.

Exif Viewer vous permettra de rentrer dans les entrailles des photos numériques d’un simple clic droit, et déjouer les complots de Lokan Sardari en un coup de cuillère à pot.

Select to Get Maps va reconnaitre le format d’une adresse si vous la mettez en surbrillance, vous gagnez un copié-collé dans la traque de votre target.

Téléchargement

Megaupload a pris un coup de pied dans les burnes, mais il reste toujours Rapidshare pour nous les casser avec ces  40 secondes  d’attentes. Heureusement, le RapidShare DownloadHelper permet de lancer le téléchargement automatiquement après le compte à rebours.

Si vous préférez les torrents, vous connaissez le calvaire ergonomique que représente le moteur de recherche Torrentz.eu. C’était avant Quick Torrentz, qui permet de choper le lien ou le magnet directement via les résultats de recherche. En combinaison avec Search on Torrentz.eu, le gain de temps est total : tapez votre recherche directement dans la barre d’extension, ou surlignez un titre de film, un clic droit et le tour est joué.

Partage

Je ne suis pas vraiment Apple-Friendly, mais il faut bien avouer qu’avec Reeder, vous autres Macfags avez là un beau lecteur de flux rss. Heureusement pour les Googlefags, un ingénieux développeur a sorti un skin pour Google Reader, qui imite à s’y méprendre le chef d’œuvre de la firme de Cupertino (placer cette expression est un achievement de blog high-tech).

Depuis le redesign de Google Reader d’ailleurs, les enfoirés de Mountain View ont défoncé tout mon système de publication via le « Share with Google Reader » et m’oblige donc à passer par Google +. L’extension Google +1 Button me permet donc de partager n’importe quelle page web.

Enfin, si je ne devais garder qu’une seule extension, ce serait imgur : l’extension permet d’un clic droit de rehoster une image, de faire la capture d’écran d’une page web ou d’une zone de la page. L’image est donc ensuite placée dans un album privé accessible en cliquant sur l’icône de l’extension. Sur cette page, un simple glissé-déposé depuis vos répertoires permet d’uploader des photos dans cet album. Très paramétrable, l’application vous permet par exemple de copier automatiquement l’url de l’image uploadée, ou d’ouvrir un nouvel onglet pour chaque image uploadée. Un must-have.

Téléphone

Les heureux utilisateurs  d’android bénéficient d’une compatibilité accrue avec Chrome, comme avec MightyText qui permet de recevoir et d’envoyer les sms  depuis le navigateur, notifications incluses. Pour les encore plus heureux utilisateurs de Chrome Beta sur Ice Cream Sandwich, Chrome to Mobile Beta leur permettra d’envoyer une page instantanément sur leur téléphone ou leur tablette, pour aller aux toilettes par exemple.

 

application chrome extension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

  1. Pour la première, plus besoin d’extensions qui tourne en tâche de fond (et bouffe un peu de mémoire), il suffit d’aller sur Gmail, d’ouvrir la console (Ctrl+maj+i) et de coller :

    navigator.registerProtocolHandler(« mailto »,
    « https://mail.google.com/mail/?extsrc=mailto&url=%s »,
    « Gmail »);

    Une autre extension assez pratique en terme de stalke, si l’on utilise Gmail, est Rapportive (https://chrome.google.com/webstore/detail/hihakjfhbmlmjdnnhegiciffjplmdhin). Elle permet d’afficher les infos du destinataire/émetteur, du genre Google (et Google contact, donc les numéros de téléphone si il y figure), Facebook, Twitter, LinkedIn, Vimeo etc.