folder Filed in Ma vie passionnante, Web
Ouais, les années 90s, super.
Sylvain comment 6 Comments

Il y a un peu moins d’une dizaine d’années, quand mon frère avait mon age, il aimait participer aux soirées « gloubiboulga », soirée à thèmes années 80, avec musiques de dessins animées et tout et tout. Il téléchargeait les « génériques télés années 80 » sur Kazaa, matait Cat’s Eyes et Lady Oscar sur la célèbre émission de la 3 (me rappelle plus le nom) qui passait super tard, enfin bref, le buzz, c’était les eighties.

Ben nous (notre génération), on fait la bringue aux soirées de Tribeca, on met des Reebok Pump’air, on écoute boys2men, on fait du Retrogaming aux soirées de Tribeca (ahem…), on parle d’Atari avec les mecs de GameOne et on danse aux BackInTheDayz.

Ouais, super, dans 10 ans, vos petits frères se feront des soirées rétro en jouant à WoW, en se foutant de la gueule des vieilles séries comme Prison Break (Ah la honte ! Filmé en 2D !) et en dansant la Tectonik sur de la musique de merde.

Ce qui est fort, c’est comment les agences de marketing surfent sur le Buzz (suivez mon regard), à base de produits dérivés et de soirées à thème.

Comment ça, je l’ai mauvaise parce que l’IUT de St Raph n’a pas été retenu au RetroGamingTour ?

Pendant ce temps là, s’écoule lentement à travers mes oreilles l’intemporalité musical des Kooks : eux, j’les écouterais toute ma vie par contre.

années 90 buzz marketing retrogaming tribeca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cancel Laisser un commentaire

  1. Pff… même pas un mot pour Dechavanne qui se fait engeuler par Christine Bravo sur la 1?

  2. Toi, tu perds rien pour attendre, quoi qu’il arrive, t’es toujours à propos, à dans une semaine ! Biz.

  3. Hello Paperboyz,

    Juste pour préciser Wearethe90s n’est pas une initiative de Tribeca en tant qu’agence mais un projet perso mené par moi et mon pote et ils se trouvent qu’on travaille chez TriBeCa.

    L’agence a juste trouvé ça cool et nous a sponsorisé pour qu’on puisse aller plus loin dans le petit délire.

    par contre c’est pas de bol pour l’iut (mais je suis persuadé que mon collègue qui gère ça aurait préféré faire un tour à Saint Raphael plutot qu’à Mulhouse)

  4. Sylvain (de Tribeca), merci pour la précision, d’ailleurs, j’aimerais beaucoup pouvoir monter un de ces 4 sur Paris pour profiter d’une de vos soirées.
    Au passage, bravo pour ce que vous faîtes, que ce soit avec Tribeca ou sans, c’est toujours avec plaisir que je savoure vos articles et initiatives.

    Pour le RetroGamingTour, mouais, c’est pas de bol, mais du coup, quelles étaient les critères de sélection ?