folder Filed in Fresh Start, Studio 404
Google, un géant qui vous veut du bien
Google is not evil, et le prouve tous les jours en nous rendant service dans nos téléphones Android.
Sylvain comment 0 Comments

Chaque mois, le Studio 404, l’émission de société numérique, discute et analyse les effets du numérique sur nos vies, nos mœurs et nos comportements. Je publie ici la chronique rédigée pour l’émission, ça évite qu’elle pourrisse dans le cloud de Google.

https://soundcloud.com/studio404/studio404-janvier2013

Maintenant que j’ai trouvé un job, j’ai revu un peu mon discours sur les données perso : c’est bien joli la cyber-flanerie, mais à un moment il faut vivre avec son temps les gars. Eh oui toutes ces données que l’on crée, que l’on donne, qui sont entregistrés à notre inssu, c’est  pas pour rien : c’est pour vous rendre service.

Je vous vois venir avec votre discours anti-pub, très actuel en plus, mais n’oubliez pas ce qui met du beurre dans vos épinards, hein, c’est la pub.

Mais pour comprendre tout ça, je vais devoir vous annoncer quelque chose de très grave : le web est mort, et ça fait un moment. Et c’est pas moi qui le dit, c’est Chris Anderson, et c’était en 2010.

Comment ça le web est mort ? Hé oui ma bonne dame, petit point technique ici : si le web se meurt, internet est bien vivant, n’oublions pas qu’internet = des ordinateurs connectés entre eux, le web = le protocole qui permet de “surfer” de www en www.

On en parlait la semaine derniere, on accède maintenant aux infos via nos smartphones, à travers des applications bien spécifiques et même si les protocoles utilisés sont similaires, ce n’est plus du web.

Ça pose un probleme a Google bien sur. Google, d’ailleurs,  pendant le temps de cette chronique si vous le voulez bien, sera considéré comme l’entreprise la plus gentille du monde. Google a été envoyé sur notre planète par une race supérieur pour nous aider à survivre pendant ces temps obscurs. Le modèle est très simple : Google est un petit robot qui peut lire le code des pages internet et les mettre dans sa base de données. C’est très pratique parce que ca permet d’organiser le web, et ça a aussi ses petits plus parce qu’on peut faire de la pub contextuelle.

C’est tellement pratique que c’est devenu indispensable, Google est la porte d’entrée du web. Ma mère, encore elle, m’appelle parfois en panique pour me dire que “Google est cassé” et elle veut dire par là qu’elle n’arrive pas à se connecter à internet. C’est mignon hein ? Pour aller sur facebook, un utilisateur moyen va taper Google dans la bar d’url, puis facebook dans google, et enfin cliquer sur le premier résultat. Quand je vous dis que c’est pratique.

Seulement voila, le web est mort, et ça ça veut dire que le petit robot Google n’a plus rien à manger : facile de bouffer du code sur des sites web, mais impossible de rentrer dans le téléphone des gens pour croquer des applications. Alors on est tous tristes, parce que je vous rappelle que Google veut notre bien, alors pourquoi on le laisse sur le paillasson, la porte au nez, comme un vulgaire témoin de jehova ?

Et c’est là, qu’intervient quelque chose de très beau, quelque chose de très intelligent, quelque chose de très séduisant, le gendre idéal : L’utilisateur d’Android. Encore un nom de robot tiens ! Eh oui grace à Android, Google sait où je suis, où je vais, avec qui je suis et tout ce que je fais dans la journée, du coup il peut m’aider à me faire une place dans cette vie qui est une jungle grace à son portefeuille de service pour faire le bien.

Seulement dans votre egoisme, vous, les utilisateurs moyens, vous refusez à cette entité supreme l’accès à vos données. Vous êtes réticents, car cela vous dépasse. Mais pensez plutot pratique : plutot que vous donner bêtement un itinéraire Paris Lyon en voiture, Google peut vous offrir bien plus si vous nourrissez assez le petit robot. Des choses assez fantastique d’ailleurs, comme le relais routier présent sur votre trajet aux alentours de midi qui a eu la meilleure note par vos amis routiers sur Google +. C’est pas rien.

Nourrissez donc le petit robot, et bientot il sera assez gros pour changer votre vie à tout jamais : de la meme façon qu’il a maillé le web, Google maillera bientot le territoire physique, jusque chez vous (on verra qui c’est les témoins de jehova alors). Grace à la fibre optique qu’il installe deja aux Etats Unis, grace à des voitures qui se conduisent toutes seules, grace à des lunettes super sexy qui vous augmentent, vous rendent plus beau, plus intelligent et plus gendre idéal, comme Sergei Brin.

Alors je le dis sans aucune mesquinerie : loguez vous le plus souvent possible, filez vos informations personnelles dès que vous le pouvez, gardez tous vos cookies pour que le petit robot mignon ne meurt pas de faim, et surtout, arretez de flipper et faites leur confiance, Google est gentil.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cancel Laisser un commentaire