folder Filed in Fresh Start, Studio 404
Instagram a-t-il tué la carte postale ?
tl;dr : non.
Sylvain comment 0 Comments

Chaque mois, le Studio 404, l’émission de société numérique, discute et analyse les effets du numérique sur nos vies, nos mœurs et nos comportements. Je publie ici la chronique rédigée pour l’émission, ça évite qu’elle pourrisse dans le cloud de Google.

https://soundcloud.com/studio404/studio404-9-septembre-2013-sp

 

Internet a-t-il définitvement tué la carte postale ?

Si vous êtes une personne normalement constitué, il y a fort à parier que vous êtes inscrit sur un, voir deux réseaux sociaux. En tout cas je l’espère pour vous, afin d’avoir une vie sociale épanoui.

Il y a de grandes chances également, que le mois de juillet et le mois d’août aient été l’occasion pour vous de partir en vacances.

Attention je ne juge pas, ce n’est vraiment pas mon style. Que vous soyez parti à Barcelone ou au Touquet JE VOUS RESPECTE. Spécial dédicace à ce camarade de classe qui rendait toujours la même rédaction post-vacances du CP au CM2, intitulée “LE CARNAVAL DE DUNKERQUE”.

Si vous remplissez ces deux conditions, j’ai un message pour vous : les vendeurs de cartes postales vous détestent. Pour vous prouver la grogne de vendeurs de carte et la prise d’otage que vous leur faites subir, je citerai M.Gh., professionnel du tourisme old-school, qui s’exprimait en mai suite à une étude :

“Il serait temps qu’une étude sérieuse soit menée concernant les ravages économiques, sociaux et financiers que provoque Internet.” Et d’intérroger les répercutions sociales, telles que le chômage des facteurs. True story.

En même temps, les chiffres corroborent ses propos, car selon l’étude menée par un comparateur de billet d’avion (l’indépendance est totale) 1 personne sur 16 enverrait encore des cartes postales alors qu’1 personne sur 4 utilise Facebook pour parler de ses vacances.

Putain de génération Y.

Mais Chantal et Philippe Cappelle, vendeurs au Touquet livre un autre son de cloche à La Voix du Nord : “les gens en achètent par dizaine ! On écoule tous nos stocks ! Ce qu’on vend le plus, c’est les cartes érotiques et celles où il y a des chats !”

Putain de génération Y.

Notons certaines pratiques intéressantes : Quentin Laurent, un débonnaire et jeune diplômé d’une école de commerce du Sud-Ouest a lancé le site internet Timbreos (merci de ne pas rire, même si on est en 2013) qui permet d’envoyer sa propre photo de vacances, quelques lignes de texte, et là la magie opère : Quentin imprime la carte dans son appart et l’envoie à votre place. Je déconne pas, le type est super chaud et explique que ce qu’il préfère dans sa startup, c’est d’etre créatif.

Alors je dis stop. Arretez tous d’être idiot. Une carte postale n’est pas une habitude de consommation qui va etre remplacée par internet, comme a pu l’être le cd. Le mec qui envoie une carte postale n’est pas un putain de hipster qui collectionne les vinyles.

La carte postale est un rituel que l’on fait une fois par an, ça prend une heure grand max. On le fait dès qu’on est gamin : en colo, avec les grands parents, avec les potes pour rigoler. Rien ne peut remplacer cette pratique totalement kitsh. J’en veux pour preuve la gueule des cartes postales : en 30 ans le truc n’a jamais bougé, elles sont toujours moches. Si les mecs se sentaient menacés ils auraient essayé de faire des trucs un peu classe (genre voler des images sépias sur tumblr).

Je suis sûr que si SkyScanner avait fait la même étude il y a 30 piges, ils se seraient rendu compte qu’il y a toujours 1 personne sur 16 pour envoyer des cartes, parce que c’est un truc de gros beauf, tout simplement.

 

 

 

 

carte postale Du podcast instagram internet numerique studio404 vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cancel Laisser un commentaire